Select Page

 

Vous aimeriez rencontrer une femme après votre séparation ou votre divorce? Vous êtes une femme à la recherche d’un homme? Du bon? Celui qui vous rendra enfin heureuse?

Ne vous découragez pas, ça pourrait être plus difficile que vous ne le pensez.

Notre vie moderne a plus d’un sale tour dans son proverbial sac pour nous enliser dans des problèmes qui nous empêchent de réussir nos relations mais pour ouvrir la discussion sur le sujet, voici une liste commentée de 5 choses qui tuent les relations.

Les problèmes de santé

Que ce soient des maux de tête à répétition, une quelconque variante d’une maladie dégénérative ou encore, un « évènement de vie » comme un diagnostique de cancer, les problèmes de santé nuisent à toute tentative d’établissement ou de maintient d’une relation.

Tout problème de santé chez un partenaire augmente la « charge » sur l’autre, d’une manière ou d’une autre. Dans notre société individualiste où il est devenu risqué de compter sur quelqu’un d’autre, en général, le problème de santé finit par miner la perception de « valeur » rendue par le partenaire affublé d’un mal physique ou psychologique.

Heureusement, l’amour ou encore le désir d’aimer peut surmonter les épreuves liées à la santé mais trop souvent, surtout pour des relations naissantes, ça peut être « trop » pour le partenaire qui a la meilleure santé.

Alors oui, les problèmes de santé peuvent nuire, dans une relation.

Le manque d’argent

Nous vivons dans un monde d’abondance, si l’on observe à quel point la nature nous donne à peu près tout en grande quantité. L’eau, le sable, les roches, la gravelle, le gazon et même les feuilles dans les arbres, tout nous est donné en abondance, par Dame nature.

Mais c’est complètement l’inverse lorsqu’on se tourne vers nos systèmes de contrôle économique. Tout est rationné, via la création et l’entretien d’une rareté rendue réelle mais fondamentalement artificielle.

L’argent est l’outil-premier de nos systèmes de contrôles de l’économie et il n’existe que pour favoriser les élites dirigeantes. Pour ces élites, l’argent représente du capital mais pour la très grande majorité des citoyens, l’argent est un instrument conçu pour les endetter, surtout via le jeu perverti des intérêts qui ne favorisent que les banquiers.

Ainsi, dans le cadre des relations amoureuses, le manque en général va faire d’énormes dégâts mais le manque d’argent sera probablement le plus cruel parce que la majorité des séparations et des divorces ont rapport avec l’endettement et le manque d’argent.

Perte d’emploi, coup dur au plan financier ou accumulation graduelle de dettes sont autant de couteaux qui pèsent sur la tête des gens qui tentent, malgré tout, de garder le sourire tout en sachant qu’à la moindre épreuve, le cha^teau de cartes financier du particulier moyen peut s’effondrer.

Il peut arriver que l’argent soit abondant mais encore là, si la fortune de cette personne dite « riche » devait changer, son univers pourrait rapidement basculer en raison de son écosystème créé et entretenu en présence d’argent. On imagine facilement que cet écosystème se volatilisera en l’absence d’argent pour l’entretenir.

Qu’importe le scénario de relation amoureuse, si l’argent vient à manquer, c’est presque toujours une condition toxique qui freinera tout projet pour l’avenir, à deux.

Alors arrangez-vous pour faire de l’argent et ne jamais en manquer!

Les amis… les bons et les moins bons

Rares sont ceux qui vivent en vase clos. Nous côtoyons des gens qui ont leurs propres valeurs et projets de vie. Il faut rapidement comprendre que ce qui est bon les autres ne le sera pas nécessairement pour nous. Hors, il importe de faire un tri actif de ses amitiés pour éviter qu’elles ne deviennent un piège pour la bonne marche de notre couple.

Par exemple, une femme qui a continuellement des « soupers de sacoches » avec ses « copines du bureau » —parce qu’elle perçoit que ce type d’activité, par exemple, sécurise son emploi via l’entretien d’un réseau social tissé-serré— finira par négliger les autres aspects de sa vie, notamment celle avec son conjoint ou encore, au tout début d’une relation, avec son prétendant.

Dans tous les cas, ces soupers peuvent amener un bénéfice pour l’estime de soi et aussi pour la carrière mais il faut éviter la piège de la démesure et doser la fréquence de ces soupers pour éviter qu’ils ne monopolisent les heures stratégiques où un couple normal est censé s’épanouir.

Les bons amis suggèreront tout naturellement de diminuer ces soupers alors que les mauvais amis tenteront de combler un vide intérieur en vous exigeant sans cesse plus d’implication dans « le groupe », qu’importe les conséquences inévitables que ça suppose, dans le reste de votre vie.

À la limite, vous devriez être capable de faire vos propres choix mais les amis ont une place importante dans vos vies, d’où l’importance de bien soupeser ce qui vous est offert. Faites triompher vos propres priorités, malgré la pression qui est exercée sur vous pour satisfaire aux agendas des autres.

L’obsession pour les animaux domestique

Tout le monde a besoin d’amour et faute d’avoir trouvé « la bonne personne » pour habiter votre quotidien, de très nombreuses personnes tombent dans l’obsession pour leur animal domestique ou pire, LEURS animaux, au pluriel.

Et là, leur vie tourne autour de leur « petite boule d’amour » et le temps libre, absolument vital pour créer de nouveaux liens amoureux, disparaît presqu’instantanément.

  • Pitou s’ennuie = je vais le promener;
  • Pitou doit faire ses besoins = je vais revenir plus tard;
  • Pitou veut jouer = je te rejoindrai plus tard, si j’ai encore l’énergie pour le faire;
  • Pitou est malade = je vais canaliser mes énergies vives pour qu’il guérisse (temps et argent, souvent sans compter).

Et ainsi de suite, vous voyez pourquoi ça pourrait LÉGÈREMENT indisposer un partenaire? En fait, votre seule chance de trouver un partenaire « compatible avec votre animal domestique » serait d’en trouver un aussi rompu que vous à la desserte continuelle de celui-ci.

À la longue, ce qui semblait être un PLUS dans votre vie devient un instrument qui finit par vous isoler. À force de se faire répondre « je ne ferai rien car Pitou veut que je m’occupe de lui », les conjoints ou prétendants finissent par comprendre le message qu’au fond, ils passent APRÈS le fameux Pitou.

Bien sur, vous pouvez faire partie de ceux qui trouvent quand même le moyen de faire tenir une vie active et un animal domestique mais dans presque tous les cas, c’est tout sauf gagnant pour ceux qui voudraient s’investir plus intensément, avec vous. Et ensuite, plein de monde qui ont des animaux se plaignent qu’ils ont de la misère à rencontrer ou à tenir une relation, sans jamais faire le lien avec l’investissement colossal qu’ils dédient à leur animal.

Si ça les rend heureux, tant mieux mais quand on gratte un peu, on voit bien que tout ce temps passé à flatter Pitou était du temps de moins à flatter un autre être humain.

Tous ces mauvais choix

Là, on se reconnaît tous car aucun d’entre-nous n’a fait que de bons choix.

Pour certains, les mauvais choix sont l’équivalent d’un concert avec un jeu complet de cymbales alors que pour d’autres, c’est moins bruyant mais tout aussi réel.

Quelqu’un a des idées? Cigarette qui pue, alcool qui tue et drogues qui font les deux. Ou encore, la totale avec ces trois fléaux, en même temps. Tant qu’à prendre de mauvaises décisions, pourquoi ne pas y aller à plein?

On comprend immédiatement pourquoi ces fléaux trônent au sommet du palmarès des mauvais choix. Et aussi pourquoi ils nuisent autant aux relations de couples en plus faire fuir tout prétendant raisonnable, avant même que l’idée d’un couple ne germe.

À vue de nez, on peut penser que ces fléaux (cigarette, alcool et drogues) permettent à une personne de fuir sa réalité ou de e distancer des autres. Ça ressemble à un appel à l’aide mais comme personne n’aime risquer son propre équilibre de vie pour « aider » quelqu’un qui, clairement, se fout complètement de détruire le sien, ce semblant d’appel à l’aide reste plus souvent qu’autrement lettre morte.

C’est triste mais c’est la vérité. Ces fléaux tuent les relations.

Il y a bien entendu des gens qui s’unissent pour célébrer leurs travers et c’est bien correct ainsi mais si l’un ou l’autre des partenaires vient à vouloir quitter ce mode de vie pour quelque chose de mieux (sans cigarette, sans alcool ou sans drogues) alors là, c’est l’éclatement relationnel presqu’assuré. 

On pourrait aussi parler du jeu compulsif, des comportements hors-normes ou des instincts violents mais on comprend que les mauvais choix, qu’importe les avenants (ou prédispositions innées ou apprises, par les personnes), ont un impact MAJEUR sur la réussite ou non d’une relation amoureuse.

Ainsi, « enlignez vos canards » pour vous assurer un bel avenir, aussi bien au plan émotionnel et qu’amoureux.

Conseils faciles

Pour ceux qui se demandent ce qui pourrait immédiatement faciliter l’établissement d’une relation amoureuse stable et enrichissante, voici quelques pointeurs universels.

  • Aimez-vous comme vous aimeriez qu’on vous aime — sérieusement, faites les changements et constatez à quelle vitesse les autres s’ajusteront à la version rehaussée de « Vous 2.0 »;
  • Faites aux autres ce que vous voudriez qu’on vous fasse — sans toutefois tomber victime d’un abuseur, chez donner sans retenue à ceux qui vous le rendent ou qui le méritent (comme vos enfants);
  • Régnez sur votre royaume — personne n’aime les perdants alors qu’importe où vous vous situez dans la vie, arrangez-vous pour avoir quelque chose qui vous élève et vous détermine, positivement;
  • Devenez et demeurez la meilleure version de vous-même — évitez les tentations qui pourraient vous coûter cher et prévoyez plutôt que subir (souvent par manque de prévoyance);
  • Respectez vos émotions — éviter de décider avec votre ego (votre « mental ») et connectez-vous sur le pouvoir infini du cœur qui, lui, vous parle par les ressentis.

Si vous le voulez, ajoutez vos conseils dans les commentaires. Tout n’a pas été dit dans ce billet mais probablement que ça pourrait donner des idées à ceux qui ne les avaient pas.

C’est une chose de savoir ce qui a été écrit ci-haut et ça en est une autre de faire des choix qui détermineront, en partie, comment votre vie se déclinera.

Soyez résilients dans les épreuves et déterminés à réussir.

En ajoutant votre énergie vive à ce que la vie a de plus beau à offrir, vous vous épanouirez bien mieux. Et le secret c’est qu’à deux, avec la bonne personne, tout devient plus facile.

Alors souriez, mettez vos beaux vêtements et ouvrez tous vos sens aux nouvelles rencontres. Soyez l’artisan de votre bonheur et évitez les malheurs. De cette façon, vous n’aurez pas de temps pour pleurer tellement vous serez occupés à rire avec cette douce moitié qui, en ce moment même, vous attend, quelque part… si vous ne l’avez pas déjà trouvée!

Pin It on Pinterest