Select Page

 

Vous avez une entreprise et vous faites affaires avec Desjardins pour gérer votre argent?

Mauvaise nouvelle.

En date du 4 mai 2013, les détenteurs de comptes d’affaires de Desjardins ont reçu cette note:

À partir du 1er juillet 2013, les chèques déposés seront facturés 0,20 $ l’unité, les relevés papier (sans jumelage des images de chèques) et les livrets coûteront 2 $ par mois. À cet effet, nous vous rappelons que le relevé virtuel est sans frais.

Quelques ajustements seront faits aux services complémentaires suivants : le duplicata d’un relevé coûtera 5 $, la création d’un virement automatique en caisse coûtera également 5 $ et l’utilisation d’un coffret de sûreté sera facturée 55 $ par année.

Bonne nouvelle : l’imagerie des chèques sera incluse aux forfaits transactionnels sans frais supplémentaires dès le 1er juillet 2013. Nous vous invitons à communiquer avec le 1 877 ACCESDA pour plus d’information au sujet de nos forfaits transactionnels ou pour tout autre renseignement en lien avec les nouveaux frais.

Et oui, Desjardins qui se targue d’être là pour « aider les entreprises » envoie un message clair, à savoir que désormais, tous les petits services, aussi naturels soient-ils pour une caisse populaire, seront FACTURÉS.

frais-de-service-abusifs-chez-desjardins-2013

À 20 cents par chèque déposé, Desjardins va faire beaucoup d’argent sur le dos des entreprises qui n’ont souvent d’autre choix que d’accepter… des chèques!

Si Desjardins n’arrive pas à vous facturer ses frais de services pour l’utilisation d’un terminal AccèsD ou encore à facturer votre entreprise chaque fois qu’elle accepte un paiement par carte de crédit, elle le fera désormais à chaque fois que votre entreprise devra déposer un chèque.

Et Desjardins OSE encore dire qu’il est le champion du modèle coopératif?

Quelle sorte de coopération Desjardins pratique-t-elle en FORÇANT les entreprises — qui paient déjà TRÈS CHER pour opérer un compte d’affaires — lorsque du jour au lendemain, le simple fait de déposer un chèque coûte 20 cents?

Déposez 5 chèques, payez un dollars de plus.

500 chèques? Ça vous coûtera 125$.

Et ces frais, comme d’habitude, seront absorbés par les toutes petites entreprises et refilées aux clients, pour les plus grandes. Comme si les entreprises ne payaient pas déjà pour ce service de base dans les ignobles « frais de service » que Desjardins OBLIGE ses détenteurs de comptes à payer.

desjardins-abuse-les-entreprises-avec-ses-frais-de-service-2013

Disons que cette fois-ci, Desjardins devrait avoir HONTE.

Honte de facturer des frais ABUSIFS à ses clients d’affaires qui, dans les faits, sont souvent de petites entreprises qui n’en peuvent plus de se faire siphoner des frais, sans fin.

Honte aux dirigeants de Desjardins qui font des profits RECORDS et qui profitent éhontément de leur position dominante dans l’oligopole financier québécois pour vampiriser encore plus ses clients d’affaires.

Honte à ses administrateurs qui ont décidé de demander 20 cents pour chaque chèque déposé. Ça n’aidera ni les entreprises d’ici, ni notre économie.

Déjà que Desjardins avait perdu beaucoup de plumes en multipliant ses frais de services tout en diminuant de manière inquiétante la quantité et la qualité de ses services aux entreprises, en levant des frais ABSURDES comme ce 20 cents sur chaque chèque déposé, disons que ça confirme que nos caisses populaires ont désormais abandonné leur base pour se concentrer sur la « maximisation des profits », qu’importe les conséquences.

Combien de temps Desjardins pourra-t-elle se moquer des entreprises qui utilisent ses services?

Pin It on Pinterest