Select Page

 

Afin de combattre les effets de la crise financière qui s’intensifient, partout sur la planète, la Banque du Canada vient d’abaisser son taux directeur à 0,25%.

Il s’agit d’un nouveau creux historique après le précédent creux de 0,5% qui, disons-le, n’a absolument pas donné le répit promis aux citoyens canadiens qui, croulant sous les dettes, n’ont pas les moyens d’affronter la présente récession et encore moins ce qui s’en vient.

mark_j_carney_devant_la_bduc

On pourrait discuter, comme le font les « grands médias » des dixièmes de points de pourcentages de rabais sur certains taux mais ce serait l’équivalent technique de se demander comme un filet de tennis peut arrêter une balle du fusil.

Le nouvel ordre mondial nous attaque, comme une balle de fusil au cœur de notre économie et ce serait bien ridicule, de notre côté, de se demander comme se protéger en étirant plus ou moins notre proverbial filet de tennis.

Enfin bref, vous allez probablement avoir des frissons en lisant ce qui suit mais si vous voulez vraiment améliorer votre sort, vous devez entendre l’autre côté de la médaille. Celle dont les « grands médias » ne parlent JAMAIS.

Donc, si vous n’avez pas trop le cœur sensible…

Personne n’a de boule de cristal mais ça ne prend pas un devin pour anticiper ce qui s’en vient…

  1. L’actuelle récession technique va tuer des milliers d’entreprises, mettant du coup, des dizaines de milliers de travailleurs (généralement bien payés) au chômage.
  2. Cette cascade de mauvaises nouvelles va précipiter le Canada dans une spirale dépressionnaire qui aura pour effet de « convaincre » la Banque du Canada d’accroître les liquidités.
  3. Ce faisant, la BduC va diluer la valeur relative de chaque dollar qui se trouve déjà dans nos poches, nous appauvrissant, au passage. Déjà que nous allons êtres amochés par la récession et la spirale dépressionnaire, la dilution de la valeur du dollar va avoir l’effet d’un coup de grâce sur la classe moyenne canadienne… et même une partie de la classe riche.
  4. Il y aura vraisemblablement des problèmes sociaux majeurs. Attendez-vous à des manifestations, d’abord pacifiques puis beaucoup plus musclées au fur et à mesure que les gens n’auront plus de quoi se nourrir, se loger ou se vêtir.
  5. Dans les faits, ce sera l’effondrement technique de la société.
  6. Le nouvel ordre mondial, via son contrôle quasi-absolu de l’argent, a tout planifié et en profitera, à ce moment, pour établir une forme de loi martiale (pour contenir les émeutes… qu’ils ont créé, de toutes pièces) et suspendront les libertés civiles.
  7. Pris dans un État policier, les citoyens qui dénoncent les abus flagrants de l’élite dirigeante, alignée sur les intérêts guerriers, mercantilistes et tyranniques du nouvel ordre mondial, seront « retirés » de la société, sans autre explication, comme au Chili sous Pinochet.
  8. Les citoyens canadiens qui possèdent encore des armes seront attaqués par l’armée afin d’empêcher tout soulèvement de la population. Des milices privées comme la très controversée Blackwater (des États-Unis) pourraient être appelées en renfort et payées, avec NOTRE argent pour persécuter et tuer tous les citoyens canadiens qui s’opposent à la montée du régime tyrannique.
  9. L’économie liée à la fonction publique, notamment les services policiers et militaires, connaîtront une période de croissance et notre présence en Afghanistan et ailleurs où le nouvel ordre mondial détruit les sociétés sera obligatoire, via un décret de l’OTAN ou de l’ONU… ou des deux.
  10. Le taux de base de la Banque du Canada sera probablement abaissé à 0%. L’argent ne coûtera plus rien à l’oligopole des banques et ces dernières empocheront 100% des profits des intérêts perçus depuis les soldes de leurs prêts.
  11. Des libertés seront accordées au compte-goûtes aux citoyens qui accepteront de prendre tous les vaccins (des poisons, j’espère que vous le savez) et une micropuce, sous la peau (intradermique) ou encore, une nanopuce, directement dans le flux sanguin. Dans les deux cas, les citoyens seront chimiquement lobotomisés (dans une certaine mesure) et porteront un collier électronique (via la puce), comme un animal.
  12. Ceux qui refuseront, pour eux et les leurs, ces nouvelles formes de « contrôle » censées nous « protéger » des « nouvelles maladies » et des « terroristes » seront ostracisés de la nouvelle société et persécutés par les masses ignorantes qui auront perdu le réflexe de se battre et de se rebeller contre la tyrannie.
  13. Les élus, directement ou indirectement, suspendront le droit de vote et agiront de manière dictatoriale.
  14. Les caméras seront omniprésentes et tout sera surveillé, tarifé et archivé.
  15. Les enfants qui viendront au monde seront immédiatement « vaccinés » et « implantés avec une puce » afin d’établir, dès les premiers moments de vie, un contrôle total sur l’humain ainsi qu’un lobotomisation chimique (pour que les gens puissent accomplir des tâches sans jamais avoir les facultés pour contester l’ordre des choses).
  16. L’histoire sera réécrite et on dira des « terroristes » qu’ils sont la raison pour laquelle la société doit désormais « mieux défendre » ses citoyens (via un État policier tyrannique et oppressif).
  17. L’internet aura été fermé puis réouvert (sous le nom « internet 2 ») avec des limites partout. La liberté d’expression sera suspendue et comme en Chine, seuls les chantres du pouvoir auront le loisir de vanter les mérites des dirigeants. Toute dissension sera passible de la peine de mort, devant un tribunal militaire (sans aucune légitimité ou « due process »).
  18. La propriété privée sera abolie (comme en Chine).
  19. L’argent comptant sera aboli et remplacé par la puce intradermique qui pourra être désactivée si le citoyen ose critiquer l’ordre établi. La simple crainte de savoir que sa puce pourrait être désactivée réduira même les plus grands leaders au silence.
  20. Le nouvel ordre mondial aura accès, sans aucune nécessité de « compensation au peuple », à toutes nos ressources. Ces exploitants illégitimes et illégaux conserveront néanmoins tous les fruits de leurs exploitations, comme dans une république de bananes — ce que nous sommes déjà, à bien des égards.

Le génie diabolique de ce plan, c’est qu’il…

  • Invente une menace, de toutes pièces, soit les « terroristes »;
  • Persécute des peuples entiers en les associant à cette nouvelle « chasse aux sorcières » moderne (les Irakiens, les Afghans et à peu près tous les peuples de confession islamique);
  • Fait payer les pays « comparativement plus libres » pour financer la tyrannie militaire, de manière illégitime et complètement illégale, dans d’autres pays où les troubles ont été artificiellement formentés, notamment via la CIA;
  • Conserve une poignée de pays à l’écart des conflits mondiaux pour y placer ces fortunes de guerre (notamment les revenus de l’opium afghan). Ces paradis fiscaux servent de base opératoire pour les attaques économiques contre les grands peuples de la planète, incluant les Canadiens.
  • Via le contrôle quasi-absolu des « grands médias », le nouvel ordre mondial lessive le cerveau des citoyens (déjà amochés par les vaccins, la malbouffe et la pollution chronique) et leur fait avaler n’importe quelle couleuvre informationnelle (vous vous rappelez des « armes de destruction massive, en Irak »?);
  • Via les géants médico-pharmaceutiques, la vie est brevetée et revendue à la pièce. Pire, les médecines alternatives et les produits naturels font l’objet de poursuites, de persécution et d’interdits. Tout ça pour empêcher les citoyens de demeurer en santé. Et aussi pour les condamner à l’esclavage pharmacologique.
  • Via le contrôle des dogmes, l’élite dirigeante continuera de diviser pour régner. En mettant des frontières physiques ou virtuelles partout et en inventant des « classes de citoyens », ils s’assureront de semer le trouble et la misère entre les groupes, en manipulant les têtes dirigeantes, de part et d’autre.
  • Via la revue complète de l’histoire, le nouvel ordre mondial donnera l’impression qu’il s’agit d’un renouveau duquel il faut faire partie en s’y investissant pleinement. Les notions de gestion personnelle des avoirs, de santé humaine via les fruits de la nature et de réalisation de soi via à son propre rythme seront efficacement évacués du domaine public.
  • Les policiers, de tout acabit, auront du pouvoir tant qu’ils feront tout ce qui leur sera imposé. À la moindre hésitation, ils seront « enlevés » pour ne jamais être revus, comme dans tous les régimes totalitaires.

Pourquoi penser que c’est dans cette direction que s’en va le Canada?

Parce que c’est ce qu’a annoncé le nouvel ordre mondial, depuis des décennies. À chaque année qui passe, ils se rapprochent de leur objectif de domination totale de la Terre, via l’argent, via les forces armées et via les idéologies (religions, athéisme et autres croyances).

Et le peuple se laisse faire!

C’est ce qu’il y a de plus surprenant.

L’élite mondiale qui a conçu ce machiavélique plan de domination a tout compris de la nature humaine à savoir qu’en augmentant tranquilement l’intensité de la tyrannie, les citoyens n’y verront que du feu et se réveilleront, un beau matin, dans une prison où tous les droits, sauf celui d’obéir, auront été supprimés.

constitution_americaine

Les Pères de la Constitution américaine avaient tout vu venir, il y a des centaines d’années.

Pourtant, des dizaines de millions de Canadiens croient encore qu’Al Qaeda existe vraiment et que le fait de baisse le taux directeur de 0,5% à 0,25% va leur procurer un quelconque avantage.

La baisse du taux directeur, c’est POUR LES BANQUIERS.

Point final.

L’élite mondiale voit les gens comme du bétail.

Ils n’en ont que faire des épouvantables troubles sociaux que le lourd poids des dettes a sur nous.

Tout a été pensé pour nous opprimer.

L’État prend nos enfants « à charge » via les garderies, puis les écoles. Les valeurs des parents passent en 2e, après celles inculquées à l’école. Ce n’est pas pour rien que les garçons sont systématiquement féminisés et que les filles sont promues pour entrer sur le marché du travail, c’est pour détruire la famille et la société. Et ça fonctionne!

Au Québec, la tyrannie prend racine partout.

Regardez juste nos autoroutes A-25 qui appartient à des Australiens (« Macquarie Group« ) et A-30 à des Espagnols (« Acciona« ). Il s’agit de deux segments d’autoroutes à péages qui seront opérés, pendant 35 longues années, par des SOCIÉTÉS ÉTRANGÈRES qui enverront presqu’assurément leurs profits astronomiques dans des paradis fiscaux.

Notez que ces deux sociétés font partie du cercle rapproché du nouvel ordre mondial, notamment le groupe Bilderberg.

Le principe même des PPP est une faillite lamentable, partout dans le monde.

Et pourtant, Jean Charest, Monique Jérome-Forget, Julie Boulet, Yves Bolduc et leurs complices nous enfoncent ce modèle complètement mésadapté et malsain dans la gorge, qu’on le veuille ou non. Il est là, le nouvel ordre mondial.

La privatisation des actifs réputés appartenir à la société toute entière.

Les Libéraux de Jean Charest et les Conservateurs de Stephen Harper obéissent apparemment aux mêmes patrons, soit ceux qui contrôlent le nouvel ordre mondial.

Et pendant ce temps, les citoyens continuent d’écouter les « grands médias » et de s’intéresser aux banalités de la vie. Sans jamais se demander à qui profite la relative médiocrité dans laquelle nous sommes entretenus.

La diminution, en un peu plus d’un an, du taux directeur de 4,25% à 0,25% devrait vous ouvrir les yeux, amis concitoyens.

taux_de_base_en_chute_libre

Si vous ne sortez pas de l’actuelle matrice de contrôle, votre liberté vous coulera entre les doigts comme du sable et votre seule bouée de sauvetage (via le contrôle total par l’accès à la nourriture) sera un asservissement complet aux dictats du nouvel ordre mondial.

Vous enfants naîtront enchaînés par des tyrants, si vous ne faites rien pour préserver le peu de libertés qu’il nous reste. Le nouvel ordre mondial a fait son œuvre à la Banque du Canada et il va continuer, à presque tous les échelons de la société.

Notre seul espoir est de dire NON à cette forme de gouvernance tyrannique et inadmissible.

Et c’est maintenant qu’il faut agir parce que l’ennemi, lui, a pris les devants…

Tags: banque du canada, dollar canadien, taux de base, taux directeur, 0.25%, 0.5%, taux des banques, taux préférentiel, intérêts, cartes de crédit, dettes, endettement, prêt, hypothèques, argent comptant, argent électronique, gouvernement, ministre des finances, jim flaherty, gouvernement harper, steven harper, citoyens, canadiens, appauvrissement, banquiers, enrichissement

Pin It on Pinterest