Select Page

 

Les détenteurs de cartes de crédit VISA émises par la CIBC bénéficient d’une protection supplémentaire contre la fraude.

Le service d’alertes à la fraude IntelliCrédit CIBC aide les détenteurs de cartes de crédit VISA de cette institution financière à se sentir (un peu plus) à l’abri d’activités frauduleuses, ayant trait à leur carte.

Grâce aux alertes à la fraude IntelliCrédit CIBC, le détenteur est avisé dès que des signes d’activités inhabituelles sont perçus. Il peut s’agir d’achats très importants, d’achats répétés dans un court laps de temps ou encore, dans une région inhabituellement éloignée.

Le détenteur peut alors recevoir, en plus d’un appel d’alerte à domicile, un avis par courriel ou par le Centre des messages CIBC, en direct (via le web). Ces réseaux d’avis supplémentaires permettent de joindre le détenteur de carte plus facilement et aussi vite que possible. Une fois le détenteur informé d’une fraude potentielle (impliquant sa carte VISA CIBC), celui-ci peut prendre les mesures qui s’imposent (comme appeler la CIBC pour en discuter et obtenir encore plus de détails).

Évidemment, ce système n’est pas parfait — loin de là, en fait!

Les « faux-positifs », ces « fraude détectées » qui ne sont que des utilisations inhabituelles mais bel et bien authentiques, par le détenteur de la carte de crédit peuvent s’avérer passablement frustrantes.

Par exemple, si vous faites un achat important dans un magasin (et que vous n’en faites pas, sur une base régulière), le marchand pourrait devoir appeler son intermédiaire de traitement des transactions par cartes de crédit pour obtenir —au bout d’une quinzaine de minutes d’efforts— un numéro d’autorisation « spécial ».

Bien que la transaction soit jugée plus sécuritaire, du point de vue de l’émetteur de la carte de crédit, c’est doublement frustrant pour tous ceux qui doivent perdre du temps à prouver leur identité et obtenir des autorisations.

Il faut ajouter que la vérification chez le marchand (en cas de fraude présumée) n’a pas toujours lieu — il semble que ce soit déterminé de manière aléatoire.

Ce système d’alerte a beau avoir le mérite de « crier au loup » au premier faux-pas, ça rend l’utilisation d’une carte de crédit passablement plus pénible puisque dès qu’un achat semble « suspect » (et ça arrive plus souvent qu’on pense), l’émetteur de carte Visa CIBC a tout le loisir de complexifier l’étape du paiement, chez n’importe quel marchand.

Le service IntelliCrédit CIBC a ses avantages mais tant qu’il ne sera pas davantage optimisé pour passer-outre les « faux-positifs », il continuera à rendre désagréables des expériences de paiement qui auraient dû être toutes simples (en quelques secondes et non en quelques dizaines de minutes).

Dans toutes ses publicités, la CIBC dit que ses alertes à la fraude IntelliCrédit constitue l’une des mesures de sécurité conçues pour ses clients mais c’est clair que c’est un puissant outil de contrôle, pour l’émetteur de cartes, aussi.

Tags: carte visa cibc, visa cibc, cibc, visa, intellicrédit, crédit, cartes de crédit, fraude, validation des achats, détection des fraudes, alertes à la fraude, marchands, centre des messages cibc, courriels, utilisation non autorisée, autorisation

Pin It on Pinterest