Select Page

 

Vous avez sûrement entendu parler de la nouvelle carte de crédit « Visa Black » et de sa distribution sévèrement limitée au 1% des Américains les plus riches.

D’une part, cette carte de crédit « exclusive » dit ne desservir que les gens les plus riches de la planète mais plusieurs personnes se demandent, à juste titre, pourquoi diantre ces millionnaires et milliardaires auraient besoin d’une carte de crédit pour régler leurs achats, tant leurs comptes bancaires débordent de billets verts — autrement dit, pourquoi une personne ayant plusieurs centaines de milliers de dollars via une carte de débit (bancaire) s’encombrerait-elle, en plus, d’une carte de crédit?

Et bien, Visa a probablement fait le calcul que les riches détenteurs de sa carte noire trouveraient le moyen de s’endetter à crédit, malgré leur fortune.

Ça semble improbable mais voilà, Visa n’a sûrement pas lancé sa carte noire pour rien alors il faut se résoudre à l’idée qu’il existe, en ce bas-monde, des individus richissimes qui utiliseront cette nouvelle carte de crédit à la consommation pour s’endetter et payer les intérêts qui vont de pair avec un relevé mensuel dont le solde n’est pas réglé, en totalité.

carte_visa_black

On a beau essayer de se faire à l’idée, ça semble un tant soit peu surréaliste qu’un millionnaire, ayant les moyens de régler son solde de carte de crédit en totalité, à la fin du mois, ne le fasse pas mais force est d’admettre que Visa fait le pari que ça se produira assez souvent pour que ce soit payant d’offrir une carte assortie de si nombreux « avantages exclusifs », comme le service de « concierge 24h » et les « cadeaux de grand luxe ».

Pour une carte censée faire le tri entre le proverbial gratin économique et « les autres », cette carte ne fait qu’exacerber l’évidence que devant les dettes, nous sommes tous aussi « faibles » à savoir que nous sommes tous susceptibles de cumuler des dettes, à notre mesure (qu’on soit riche ou non).

Visa vend sa carte d’endettement en promettant aux détenteurs qu’ils auront la confirmation, au terme du processus de sélection, que leurs prétentions vaniteuses, au sujet de leur fortune, seront justifiées. Du moins, selon les « standards » bien arbitraires de Visa.

Ce sera intéressant de voir si les riches américains seront nombreux à vouloir se procurer cette carte qui n’offre, au fond, rien de plus que l’occasion de s’endetter et de s’appauvrir.

Bien sûr, il y a les « services » mais une personne « en moyens » peut facilement se gâter via une orgie de magasinage sans avoir besoin de Visa pour lui tenir la main et le « conseiller » concernant ses achats de babioles inutiles.

Tant qu’il y aura des individus ultra-vaniteux, Visa fera de l’argent sur leur dos en leur permettant de s’endetter plus vite que « les autres » et ceux-ci, trop imbus de leur propre personne, n’y verront que du feu!

Tags: visa black, visa noire, carte noire, carte de crédit, crédit à la consommation, dettes, endettement, crédit, taux d’intérêt, service de concierge, programme de récompenses, frais annuel, carte en carbone, carte exclusive, accès restreint, argent, paiements, relevé de compte, carte visa black

Pin It on Pinterest