Select Page

 

Au moment de cette rentrée des classes dans la Capitale-Nationale (la région de Québec), il est intéressant de voir le nombre d’élèves qui iront à l’école, selon leur niveau et leur choix public/privé.

Voici le tableau compilé à partir des données du ministère de l’Éducation, pour la Capitale-Nationale…

Public Privé Total d’élèves
Préscolaire 5,272 277 5,549
Primaire 31,336 2,490 33,826
Secondaire 27,073 7,936 35,009
Total d’élèves 63,681 10,703 74,384

Alors qu’au préscolaire, seulement 4,99% des élèves fréquentent le privé, ce pourcentage monte à 7,36% au primaire mais explose à 22,67%, au secondaire!

Que se passe-t-il au secondaire, dans les écoles publiques, pour que tant de parents paient le gros prix pour assurer une place à leur enfant, au privé? Il faudrait que le ministère de l’Éducation prenne le temps d’analyser en profondeur cette situation assez particulière.

Voici maintenant le même tableau mais avec les données concernant Chaudière-Appalaches

Public Privé Total d’élèves
Préscolaire 3,929 46 3,975
Primaire 23,688 410 24,098
Secondaire 20,519 3,485 24,004
Total d’élèves 48,136 3,941 52,077

Il semble qu’il y ait moins d’écoles privées dans Chaudière-Appalaches que dans la Capitale-Nationale puisque la proportion d’élèves qui fréquente ces établissements y est beaucoup plus petite.

On parle d’un minuscule 1,16% d’élèves fréquentant le privé plutôt que le public au préscolaire, un maigre 1,7% au primaire et un fort conservateur 14,52%, au secondaire.

D’autre part, s’il s’avérait que la qualité de l’enseignement public, dans Chaudière-Appalaches, venait à justifier (en partie) ces proportions, ce serait une excellente nouvelle et même, une source d’inspiration pour les autres régions de la province.

Pour l’heure, il faut cependant souhaiter une très belle rentrée scolaire à ces 126,461 élèves ainsi qu’à tous ceux qui commencent leurs classes dans les autres région de Québec!

Tags: capitale-nationale, québec, chaudière-appalaches, lévis, élèves, étudiants, écoles, publique, privée, public, privé, choix des parents, choix des enfants, préférences en matière d’enseignement, rentrée scolaire

Pin It on Pinterest