Select Page

 

Pour les membres particuliers des caisses Desjardins du Québec, les changements qui suivent seront en vigueur dès le 1er juillet 2009.

Voici ce que retrouvent les membres de Desjardins dans le document qui leur a été transmis, via AccèsD

L’application d’une politique de frais d’utilisation des services permet à votre caisse de vous offrir une gamme complète de services de qualité. Ces frais d’utilisation sont la contribution raisonnable et équitable des membres à la rentabilité de leur coopérative, en fonction de l’utilisation qu’ils font des services de leur caisse. Vous trouverez ci-dessous toute l’information concernant les modifications qui seront apportées aux frais d’utilisation des services pour les membres particuliers à compter du 1er juillet 2009.

Transactions automatisées

Des frais de 0,65$* l’unité (auparavant 0,60$ l’unité) seront appliqués à chacune des transactions automatisées suivantes: retrait, paiement de facture inscrite au dossier et virement (effectués au guichet automatique Desjardins ou par AccèsD téléphone et Internet), ainsi que retrait direct (paiement préautorisé) et virement automatique entre comptes de folios différents d’une même caisse ou de caisses différentes.

Chèque ou effets sans provision

Des frais de 42,50$ (auparavant 37,50$) s’appliqueront si la provision au compte est insuffisante pour couvrir un chèque ou un paiement préautorisé.

Frais d’enregistrement au RDPRM

Des frais de 60,00$ (auparavant 45,00$) s’appliqueront pour l’enregistrement au Registre des droits personnels et réels mobiliers (RDPRM).

Autorisation inter-Caisses

Les frais d’obtention de l’autorisation requise pour effectuer un retrait inter-Caisses dépassant la limite de retrait au comptoir autorisée seront abolis (auparavant 2,00$ plus les frais d’interurbains, si applicables).

Travaux administratifs

Des frais de 30,00 $/heure (min. 15,00$) s’appliqueront pour les tâches administratives effectuées à la demande d’un membre ou d’un tiers, ou au défaut d’un membre.

Compte d’épargne stable

La gratuité de frais reliée au maintien d’un solde minimum mensuel de 1,000$ sera abolie sur les comptes d’épargne stable. Rappelons que les comptes d’épargne stable sont des comptes destinés à l’accumulation d’épargne afin de réaliser des projets futurs.

Pour s’y retrouver plus facilement, voici un tableau qui résume les frais (cliquez dessus pour le voir en grand format)…

En gros, Desjardins compte charger encore plus cher pour le loyer de l’argent que vous daignez leur confier. Ça équivaut, techniquement, à une augmentation de votre loyer ou de votre compte de taxes municipales. Il s’agit d’une décision unilatérale de Desjardins, imposée à tous les membres.

Le message est clair: au moment même où le Canada est en dépression, Desjardins choisit d’augmenter ses frais et de faire porter un fardeau encore plus lourd sur les épaules de ses membres.

Desjardins aura beau jouer du violon pour dire que ces hausse de frais servent à payer tous les beaux services qu’ils offrent, dans le contexte actuel, ça ressemble à de l’extortion. Sans aucune pitié pour les membres qui souffrent des suites de la crise financière qui a fait plonger le Canada en récession.

Il fut une époque, pas si lointaine, où la plupart des services ne faisaient pas l’objet d’une tarification obligatoire pour tous les membres parce que ça faisait partie du service “de base”. Aujourd’hui, tous les services sont tarifés et dès qu’il se produit un impair, de lourdes pénalités sont immédiatement débités du compte du membre, sans prévenir!

Dans le slogan “Conjuguer avoirs et êtres” de Desjardins, il y a une raison pour laquelle les “êtres” passent en deuxième… c’est parce que ceux-ci sont nettement moins importants que les “avoirs”, aux yeux de la coopérative lévisienne.

Enfin bref, souhaitons que ce soient les clients qui profitent de cette hausse grâce à une augmentation proportionnelle de la qualité du service mais bon, on se doute que le salaire des caissières ne bougera pas d’un poil, même si les patrons s’en mettront plein les poches.

En passant, la p.-d.g. de Desjardins, Monique Leroux, a gagné 714,318$, en 2008.

On est loin du 11,50$ de l’heure pour le “personnel de soutien”…

Tags: desjardins, frais, frais de service, augmentation des frais, l’économique, l’économique plus, l’alternatif, l’autonome, l’autonome plus, le profitable, le profitable plus, forfaits, tarif mensuel, transactions, accès aux guichets, frais pour l’utilisation des guichets, services automatisés desjardins,frais des chèques desjardins, solde minimal mensuel, monique leroux, gros salaire, accèsd, accès en ligne desjardins, québec, québécois

Pin It on Pinterest