Select Page

 

À tout moment, nous prenons des décisions. Petites ou grandes, chacune de ces décisions nous permet de donner le ton au reste de notre vie.

Certaines de nos décisions nous ont sauvé la vie, comme lorsqu’on préfère jouer de prudence que de prendre un risque inutile. D’autres nous ont plutôt mis dans une situation inconvenante comme, par exemple, lorsqu’une personne fait confiance à un tiers malgré une mauvaise intuition. Qu’importe la décision, nous devons apprendre des conséquences de celle-ci. Dans la même logique, il faut apprendre à mieux décider, au fil du temps.

Mais justement, comment prendre des décisions qui sont davantage susceptible de correspondre à nos préférences, à ce qu’on aime ou qu’on désire, vraiment?

Alors qu’une bonne part de nos décisions courante (et souvent répétitives) peuvent être établies au niveau de notre tête, en faisant usage de logique et de raison, d’autres décisions plus complexes peuvent requérir l’intervention d’un allié de tous les instants, à savoir notre cœur.

À chaque fois qu’une décision à prendre semble échapper aux paramètres de logique et de raison de notre tête, c’est vers le cœur qu’il faut tendre l’oreille, pour ainsi dire. En écoutant son cœur, on fait appel à un différent coffre à outils qui puise dans nos émotions pour nous guider vers une décision qui nous sied mieux.

Il arrive qu’il n’y ait pas nécessairement de bon choix, parmi les options qui s’offrent à nous mais encore là, en faisant appel à la voix de notre cœur pour prendre une décision, on augmente nos chances d’aller dans le sens de ce qu’on veut vraiment.

Ce qui est formidable, c’est qu’au travers de chacune des décisions qu’on prend davantage avec notre tête, il y a toujours une part qui vient du cœur. Ceux qui le souhaitent peuvent s’appliquer à augmenter la part du cœur afin de voir une perspective plus large de l’enjeu requérant un choix. Ainsi, lorsqu’une solution se trouve attachée à l’enjeu, c’est bien plus facile à repérer.

Si vous faites partie de ceux qui analysent froidement les faits avant de décider, gardez ce qui fonctionne et ajoutez-y du cœur pour élargir le spectre de votre compréhension de toutes ces situation qui, auparavant, vous ralentissaient ou vous empêchaient de vous réaliser, pleinement.

[et_bloom_inline optin_id="optin_1"]

Pin It on Pinterest