Select Page

 

Que diriez-vous si vous appreniez que les enfants sont les cibles d’une guerre destinée à les lobotomiser chimiquement en plus d’endommager leur système nerveux au point où ils deviennent très vulnérables aux maladies chroniques?

Seriez-vous capables d’imaginer une telle chose, même si les “grands médias” n’osent pas en parler, de peur de perdre leurs riches annonceurs émanant du duopole médico-pharmaceutique?

En tant que parent, est-ce que vous seriez capables de reconnaître une attaque chimique contre vos enfants, si elle vous était expliquée? Êtes-vous encore capables de penser par vous-même?

deco_poison

Ça fait beaucoup de questions alors, pour tenter d’y répondre, nous allons y aller par étapes…

  • les enfants, en 1970 au Québec, recevaient de 6 à 12 vaccins et rappels (appelons-les des “doses” de vaccins);
  • les enfants d’aujourd’hui, en 2009, reçoivent entre 38 et 56 doses de vaccins (selon les préférences des médecins-traitants et des parents, dans certains cas).

Pendant ce temps, des populations vivant à l’écart de notre système médical “moderne”, comme les Amish, ne reçoivent aucun vaccin et ce, par choix (aussi bien les enfants que les adultes).

Dans nos écoles québécoises, on constate qu’environ un tiers des enfants sont aux prises avec des troubles neurologiques suffisamment graves pour les empêcher d’évoluer normalement.

Ces enfants sont sous attaque chimique!

Ils souffrent parce que leurs parents, leurs médecins et leurs professeurs sont convaincus que le mieux pour eux est de les vacciner alors qu’en fait, chaque dose de vaccin est, dans les faits, une dose de poison.

Chaque dose de vaccin (à part de rares exceptions qu’il faut demander via une “commande spéciale”) contient du thimerosal (constitué à 65% de mercure). Savez-vous ce qu’est le mercure, pour l’homme? Et bien, c’est un poison. Vous en doutez? Très bien, allez lire cette fiche MSDS sur le mercure (en anglais) où vous retrouvez notamment cette extrait:

“DANGER! CORROSIVE.

CAUSES BURNS TO SKIN, EYES, AND RESPIRATORY TRACT.

MAY BE FATAL IF SWALLOWED OR INHALED.

HARMFUL IF ABSORBED THROUGH SKIN.

AFFECTS THE KIDNEYS AND CENTRAL NERVOUS SYSTEM.

MAY CAUSE ALLERGIC SKIN REACTION.”

Même si vous ne comprenez pas l’anglais (la traduction est disponible ici, si vous le souhaitez), vous comprenez que le mercure n’est pas le genre de produit que vous voulez introduire dans le système sanguin de votre enfant.

Il faudra être bien mal renseigné pour accepter que du mercure soit LÉGALEMENT INJECTÉ aux enfants mais voilà, c’est justement ce qui se produit à chaque fois qu’une dose de vaccin est administrée, par le système de “santé”.

Ce n’est pas tout car selon le systeme SAF-T-DATA, le mercure que l’on retrouve dans les vaccins est un danger de niveau 4, soit un DANGER EXTRÊME ou dit autrement, un POISON.

Aussi, voici un extrait tiré de l’Office of Research Facilities, en Grande-Bretagne:

For fetuses, infants and children, the primary health effects of mercury are on neurological development.

Even low levels of mercury exposure such as result from mother’s consumption methylmercury in dietary sources can adversely affect the brain and nervous system.

Impacts on memory, attention, language and other skills have been found in children exposed to moderate levels in the womb.”

La traduction est ici et vous pouvez voir que c’est très inquiétant.

On parle d’impacts bien réels sur les enfants mais ces impacts ont également lieu sur les adultes parce que le mercure ne s’embarrasse pas de l’âge de son hôte pour l’empoisonner et endommager son système nerveux.

Alors la prochaine fois que vous entendrez un journaliste d’un “grand média” dire que les vaccins ne présentent pas de dangers pour l’homme (ou les enfants), questionnez leur intégrité. Est-ce qu’ils vous informent, vous, ou est-ce qu’ils protègent les intérêts de leurs riches annonceurs?

Et même si certains manufacturiers disent avoir réduit la quantité de thimerosal dans leurs vaccins (en formats multidoses), il y en a encore et ça demeure un poison.

Quiconque vous dira que le thimerosal ou le mercure ne sont pas des poisons est un MENTEUR — point final.

Les parents du Québec doivent réapprendre à défendre leur propre santé et celle de leurs enfants.

Nous venons de voir à quel point le mercure est un poison pour l’homme et nous pourrions faire de même avec…

…et ainsi de suite.

Ce sont tous des POISONS pour l’homme.

Et tous ces produits se retrouvent dans les vaccins administrés aux enfants.

Pour faire un parallèle avec les Amish qui ne prennent aucun vaccin, notons que leurs enfants n’ont pas (ou presque pas) de problèmes liés aux maladies chroniques que sont…

  • l’asthme;
  • le diabète;
  • les allergies.

…ainsi qu’une panoplie d’autres conditions de pathologies cliniques chroniques qui imposent des souffrances constantes et inutiles, aux enfants.

Comme les vaccins sont LA PREMIÈRE CAUSE du développement de maladies chroniques, il faut comprendre que ceux-ci sont une arme (une arme chimique, en fait) contre la santé de ceux qui sont incapables de penser par eux-mêmes afin de REFUSER tous les vaccins (incluant ceux contre les grippes saisonnières).

Et comme les vaccins attaquent directement le système neurologique et causent des LÉSIONS AU CERVEAU (qui enfle en excès lors de l’administration de ce cocktail de contaminants empoisonnés), on se retrouve avec des enfants qui développent de graves problèmes, dès leur tendre enfance.

En fait, demandez aux parents d’enfants autistiques comment leur enfant qui allait bien a soudainement sombré dans l’autisme. Ils vous diront presque tous que ça s’est passé vers l’âge de 3 ou 4 ans, lors de la 3e vague de vaccins.

Les parents d’enfants autistiques voient leur vie être anéantie au même rythme qu’ils voient leur enfant dépérir devant leurs yeux, à chaque jour. C’est une souffrance épouvantable.

Et pourtant, les médecins et leurs complices des compagnies pharmaceutiques continuent de prétendre que les vaccins n’ont aucun lien avec l’autisme.

Il faut cependant savoir qu’avant la venue des vaccins, l’autisme n’existait pas (ou pratiquement pas, peut-être une dizaine de cas pouvant s’apparenter à de l’autisme, dans le monde). Il y a une vingtaine d’années, aux États-Unis, il y avait un enfant sur 25,000 qui avait sombré dans l’autisme et aujourd’hui, c’est 1 sur 86 (chiffres de la FDA).

Ça correspond parfaitement à l’explosion du nombre de vaccins qui sont injectés dans les corps de nos beaux enfants.

RÉVEILLEZ-VOUS.

Les “grands médias” sont contrôlés et ne vous diront RIEN.

Vos enfants, vos chéris, ceux que vous avez mis au monde, sont vus comme du vulgaire bétail par une élite mondiale sans merci qui veut les réduire à l’esclavage via une lobotomie chimique ou mieux, les tuer tranquillement, le temps de vampiriser les dernières ressources (financières et humaines) qu’il vous reste en “traitements” pour une foule de maladies chroniques qui se déclarent en séquence, au cours de la vie de ces enfants qui deviennent des adultes incapables de demeurer en santé.

Avec la rentrée scolaire d’automne 2009, attendez-vous à ce que l’OMS recommence à faire peur à tout le monde avec le spectre d’une pandémie mondiale de niveau 6 et via des accords (unilatéraux) savamment installés, ils prendront le contrôle de nos institutions “locales” et forceront la vaccins (l’empoisonnement, en fait) sur tous les citoyens.

Ceci dit, l’OMS s’attaquera aux plus faibles en premier: les enfants.

Ainsi, il faut que les parents prennent d’assaut les conseils d’établissement pour empêcher que l’école adhère au protocole de la vaccination forcée. Il faut également que tous les parents soient informés que l’actuel version du vaccin contre la grippe porcine a TUÉ des dizaines de personnes, en Pologne et en Allemagne, qui ont participé aux tests cliniques. Nos “grands médias” n’en parlent pas de peu que le public se réveille!

Voici l’ordre dans lequel l’OMS forcera la vaccination sur l’ensemble de la population (s’il en a l’opportunité)…

  1. les enfants — de la garderie (incluant les bébés) au secondaire 5 (les plus vulnérables);
  2. les femmes enceintes — ce qui provoquera de nombreux avortement spontanés ou aura pour effet de causer des troubles neurologiques irréversibles chez les fœtus, entre autres choses;
  3. les adultes de 45 à 65 ans — soit les plus productifs de la société, ce qui les plongera plus vite dans l’enfer des maladies chroniques et déstabilisera la société (qui pourra alors être plus facilement pillée par les banquiers de l’élite, postés dans les paradis fiscaux “offshore” — ceux qui mènent une guerre financière contre nous, en ce moment-même).

Et après, les vaccins seront injectés de force, avec l’aide de la police et de l’armée, dans le corps de tous les Québécois et les mensonges seront rampants lorsque les “autorités”, sous le contrôle direct de l’OMS (bras “médical” de l’ONU, l’instrument administratif de contrôle de l’élite du nouvel ordre mondial, celui dont parlent Obama, Bush, Brown et Sarkozy) diront que les vaccins vous sont administrés pour vous protéger — ce sera un MENSONGE de plus car ces vaccins, comme TOUS LES VACCINS, contiennent des poisons qui vont vous causer des dommages irréversibles plus ou moins graves (mais toujours bien réels) qui se déclareront immédiatement ou plus tard.

Il faut dire NON aux vaccins.

Non, non, non… et NON.

Les Amish sont autant en santé que nous l’étions au tournant du siècle dernier, dans les années 1900 — avant l’arrivée des tous premiers vaccins.

Sachez que la quasi-totalité du personnel médical des hôpitaux REFUSE toujours les vaccins pour eux et leurs proches. Pourtant, ils font partie des gens les plus en santé, dans notre société. Ils savent déjà ce que vous aussi vous devriez savoir: ils savent que les vaccins sont des POISONS.

Les policiers, les pompiers et les ambulanciers aussi se feront mettre de la pression pour se faire injecter ces horribles vaccins mais eux aussi doivent dire NON et quitter leur emploi s’il le faut pour éviter de se faire introduire ce cocktail empoisonné sous la peau et dans leur système sanguin.

De grâce, partagez cet article avec toutes vos connaissances et contribuez à stopper la montée des vaccins qui empoisonne toute la population québécoise.

Avec la rentrée scolaire, il vous faudra être vigilants.

Il est possible que des articles comme celui-ci aient déjà conscientisé assez de monde que le nouvel ordre mondial préfèrera attendre avant de terroriser les gens avec sa prochaine pandémie “créée de toutes pièces” mais ils reviendront et une fois de plus, il faudra être prêt à s’opposer à eux.

Le combat qui nous oppose à la sinistre élite mondiale est bien réel.

C’est une guerre subtile mais très efficace.

Regardez la société québécoise: malade, asthmatique, diabétique, allergique, cancéreuse, endettée, à bout de souffle et divorcée.

logo_du_nouvel_ordre_mondial

Nos ennemis “invisibles” du nouvel ordre mondial, avec leurs banquiers sadiques qui nous dépossèdent via leur jeu des intérêts, sont en train de gagner leur guerre contre notre société pourtant pacifique et généreuse.

camp_david_sarkozy_bush

Il est temps que nous cessions de croire à tous leurs mensonges et que nous prenions notre vie en main au lieu de toujours se fier au gouvernement qu’ils contrôlent en achetant les élites qui y œuvrent.

Amis Québécois, ce blogue est une tribune bien frêle pour vous exhorter à REFUSER tous les poisons que les élites et leurs serviteurs veulent vous injecter, à vous et à vos enfants mais de grâce, faites appel à votre intelligence et à votre intuition pour commencer à vous déprogrammer de leurs mensonges.

Les virus et les maladies ont été stoppés par l’amélioration de nos conditions de vie, pas par les vaccins (malgré ce que les menteurs des “grands médias” voudront vous faire croire).

Une meilleure alimentation (mangez beaucoup d’ail, d’oignons, de fruits frais, de légumes frais, de champignons et du gingembre frais, à tous les jours), des services sanitaires modernes et des règles d’hygiène exemplaires (utilisez du “vrai” savon, pas du “détergent”) ne donnent presqu’aucune chance aux pathogènes, comme le virus d’influenza A (H1N1).

Ensemble, nous pouvons combattre le nouvel ordre mondial sur plusieurs fronts à la fois mais en ce qui concerne les vaccins, vous devez suivre l’exemple des Amish et les refuser, carrément.

Sachez qu’à chaque injection d’un vaccin (par voie intradermique), dans le corps de votre enfant, vous risquez de le voir sombrer dans l’autisme (c’est un cauchemar, un vrai), de le voir développer des problèmes d’asthme, de diabète et d’allergies (oui, les fameuses allergies qui sortent de nulle part, ça vient des poisons [voir: adjuvants] dans les vaccins).

En tant que parent, vous devez DÉFENDRE vos enfants.

Vous devez aussi vous défendre, vous aussi parce que votre enfant a besoin de vous. Vous ne voudriez pas qu’il soit placé dans une “famille d’accueil” parce que vous avez été terrassés par un cancer à 40 ans alors prenez-vous en main et voyez à votre santé et à celle de vos proches.

Une guerre a bel et bien lieu contre nos enfants alors à vous d’y voir — dites NON aux vaccins!

Tags: vaccins, guerre, guerre chimique, nouvel ordre mondial, élite mondiale, empoisonnement des enfants, poisons, mercure, thimeriosal, santé humaine, aluminium, formaldéhyde, squalène, maladies chroniques, asthme, diabète, allergies, cancer, cancers, maladies du cœur, défaillances rénales, mangez sainement, dites non aux vaccins, non aux vaccins, pas de vaccins, zéro vaccins, écoles, mafia médico-pharmaceutique, mafia médicale, mafia pharmaceutique, vaccination obligatoire, vaccination forcée, police, armée, lotobomie chimique, guerre vaccinale, corruption, banquiers, argent, endettement, maladie, dépression, divorces, combattre le nouvel ordre mondial, éducation, parents, protéger les enfants

Pin It on Pinterest