Select Page

 

Il reste encore quelques années avant que le réseau 5G, constitué de dizaines, sinon de centaines de milliers de petits émetteurs, ne soit déployé, d’un bout à l’autre du Canada.

Votre rue ne sera peut-être pas desservie dès le début mais votre tour viendra.

Avant de mettre en place les premiers réseaux 5G, les géants des télécoms devront attendre les mises aux enchères des bandes de fréquence dont ils ont besoin pour diffuser leur signal, à savoir:

  • la bande de fréquence 3500 MHz, en 2020; et
  • des bandes d’ondes millimétriques, en 2021.

C’est au début du mois de juin 2018 qu’Innovation, Sciences et Développement économique Canada a annoncé cette mise aux enchères.

Il s’agit de notre spectre public qui sera vendu au plus offrant, privatisant du coup une ressource publique. Ce sera donc un petit transfert de richesse de l’Establishment vers le gouvernement mais ensuite, un gigantesque transfert du “public” vers le “privé”.

Rappelons que les spectres qui seront mis aux enchères sont à peu près les derniers qui restent, au gouvernement canadien. Après ça, nous n’en aurons à peu près plus. En tant que ressources limitées, ces ressources seront offertes aux enchères parmi une palette limitée de multimilliardaires. Zéro préoccupation pour le bien commun, c’est là un immense transfert de richesse, aux dépens des contribuables.

Nos voisins du Sud baignent déjà dans les premiers déploiements du réseau 5G

Ce qui met de la pression au gouvernement canadien pour qu’on attribue ces ondes, c’est qu’aux États-Unis, le réseau commence déjà à être déployé.

Des milliers de vidéos YouTube montrent ces petits émetteurs qui sont installés près des maisons, des écoles, des hôpitaux et même des parcs.

En fait, le 5G sera déployé partout où se trouvent des usagers.

Pourquoi y a-t-il autant de petits émetteurs? Tout simplement parce que les ondes voyagent sur de plus courtes distances, dans le cas du 5G.

Alors il faut des émetteurs… partout.

Incluant près des maisons.

Il n’y aura plus aucun endroit où il sera possible de “fuir” les ondes millimétriques du réseau 5G. Aux États-Unis ou au Canada, ce sera la même nébuleuse colossale d’émetteurs.

Cette course folle au 5G chez les Américains a lieu pour satisfaire aux “besoins” des industries voulant profiter de la bande passante élargie de ces nouvelles ondes millimétriques.

Si les États-Unis le font avec autant d’empressement, ça met la pression sur le Canada qui va moins vite mais qui se dirige tout droit vers le même genre de topologie que celle qui voit le jour, en ce moment, chez nos voisins.

Silence-radio des autorités de santé

Que ce soit aux États-Unis ou au Canada, le nouveau smog électronique omniprésent qu’amènera le réseau 5G, une fois déployé, n’inquiète aucunement les autorités de santé.

La FDA et Santé Canada chantent “tra-la-lère” en dansant pendant que les études s’accumulent à propos des troublants dangers liés au réseau 5G et ses ondes millimétriques (connues pour leurs applications militaires offensives allant jusqu’à des conséquences léthales… ça dépasse la simple “dissuasion”).

L'arrivée du réseau 5G près de chez-vous 1

L’armée américaine est déjà équipée de canons anti-émeutes à ondes 5G (96 GHz), appelés “Active denial systems”. Les ondes émises brûlent la peau et permettent de disperser les foules.
L'arrivée du réseau 5G près de chez-vous 2
Le réseau 5G utilise les mêmes ondes millimétriques que celles utilisées par l’armée américaine dans ses armes 5G destinées au “contrôle des foules”.
Apprenez comment fonctionnent les armes faisant appel à la radiation électromagnétique, dans l’armée américaine.
L'arrivée du réseau 5G près de chez-vous 3
Saurez-vous protéger les enfants des effets délétères et cumulatifs du réseau 5G, une fois qu’il sera installé partout? Saurez-vous vous protéger, vous-même?
L'arrivée du réseau 5G près de chez-vous 4
Il y aura des émetteurs d’ondes millimétriques 5G partout, incluant tout près de votre maison. Comment allez-vous éviter les effets de ces ondes sur votre santé?

Regardez bien cette installation. C’est votre futur voisin. Ça vous inspire confiance? Votre installation pourrait être légèrement différente mais le résultat sera le même, à savoir que vous baignerez dans les ondes millimétriques du 5G, en tout temps… même si vous ne l’utilisez pas!

Il y a aussi les applications de surveillance via des ondes millimétriques qui ont fait l’objet de publications. C’est clair que les ondes du 5G vont bien au-delà du téléchargement plus rapide de Netflix. On parle carrément de monitorer ce qui se trouve dans vos poches. Pour vrai.

Les fonctionnaires de Santé Canada sont assurément au courant des dangers des réseaux 5G mais il y a une main invisible, aux États-Unis et au Canada qui les empêche de protéger le public.

Pourquoi protéger le public des dangers du 5G?

À vous de voir si les dangers associés aux expositions au rayonnement des radiofréquences vous inquiètent:

  • Cassures de l’ADN simple et double brin (ce qui conduit au cancer);
  • Dommages oxydatifs (entraînant une détérioration des tissus et un vieillissement prématuré);
  • Perturbation du métabolisme cellulaire;
  • Augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique;
  • Réduction de la mélatonine (entraînant l’insomnie et augmentant les risques de cancer);
  • Perturbation du métabolisme du glucose dans le cerveau; et
  • Génération de protéines de stress (entraînant une myriade de maladies) .

Que Santé Canada ne voit absolument aucun problème avec le 5G tient de l’aveuglement volontaire… ou alors, de la mauvaise foi, pure et simple.

Tous les Canadiens devraient d’ailleurs faire connaître leur mécontentement contre Santé Canada et leur vision rose-bonbon du 5G.

Santé Canada fait exprès d’ignorer TOUS les dangers documentés et connus du 5G tout en ignorant complètement le principe de précaution à l’encontre des dangers futurs (que nous ne connaissons pas encore).

Les scientifiques qui dénoncent les dangers du 5G

Qu’importe les avantages au chapitre de la vitesse, si le 5G atteint à notre santé, ça ne vaut pas le coup.

C’est d’ailleurs ce message que martèlent des scientifiques qui ont soumis ce rapport (que vous pouvez télécharger, en format .pdf) et en lisant le fruit de leur travail, vous comprendrez immédiatement pourquoi ils sonnent l’alarme.

Contrairement à Radio-Canada qui se met la tête dans le sable en prenant bien soin de ne RIEN DIRE à la population, en matière de dangers RÉELS à propos du 5G, ces scientifiques mènent la charge en s’opposant publiquement au déploiement du réseau 5G.

La revue L’Actualité n’est pas mieux que Radio-Canada et ne met l’accent que sur l’urgence de déployer le réseau 5G pour le bénéfice de nos entreprises. C’est indécent. Tout pour l’argent, qu’importe les conséquences sur la santé.

Et on ne parle pas que de santé humaine!

Oh! Que non, on parle de santé, au sens large:

  • Santé humaine — regardez bien les glaucomes et les maladies neurologiques augmenter;
  • Santé animale — c’est le temps de vous inquiéter pour les abeilles et les insectes, en général;
  • Santé végétale — tout ce qui pousse est attaqué par le 5G et ses ondes millimétriques pulsées.

Ceux qui prennent le déploiement du 5G à la légère seront autant exposés que les autres qui tentent de s’en éloigner. Même les fonctionnaires de Santé Canada et nos élus seront exposés aux ondes millimétriques, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans arrêt, depuis des émetteurs situés tout près de tous les endroits qu’ils fréquentent, incluant leur propre maison.

Pire encore, il y aura les inconscients qui paieront pour avoir un routeur 5G dans leur propre maison, exposant ainsi leur propre famille aux ondes millimétriques!

Combattre le 5G

Les Canadiens ont encore le temps de combattre la venue du 5G.

Même si c’est les toutes puissantes compagnies de télécom d’un côté et des millions de Canadiens de l’autre, le gouvernement canadien va se prosterner devant l’Establishment et son obsession pour le profit, sans égard aux conséquences de santé.

Et n’oubliez pas que même si le 5G devient opérationnel, les réseaux 4G, 3G et même 2G vont continuer à fonctionner pendant longtemps.

Nous allons baigner de manière encore plus intense dans un four micro-ondes à ciel ouvert.

Nous allons nous dessécher, cuire et mourir à petit feu pour satisfaire aux obsédés du 5G qui vont multiplier les campagnes pour convaincre nos élus de leur laisser installer leurs émetteurs partout, incluant à deux pas de votre maison.

Alors ne laissez JAMAIS le 5G se rendre près de chez-vous.

Informez-vous afin de mieux vous opposer à ce ridicule déploiement d’ondes millimétriques contre le meilleur intérêt de tout ce qui vit, dans ce pays, incluant les humains… et oui, ça vous inclut, vous aussi.

Regard sur le fameux projet Neom, en Arabie Saoudite.
Un cri d’alarme concernant le 5G et combien vous devez vous en méfier.
La vérité à propos du 5G et ce que vous devez absolument savoir et que les “grands médias” ne vous diront pas. Soignez votre santé, pas le portefeuille multimilliadaire des géants des télécoms qui vous imposent leurs réseaux 5G.
L'arrivée du réseau 5G près de chez-vous 5
Dites bonjour au 5G, une technologie militaire d’ondes millimétriques qui fonctionnera, en permanence, près de tous les endroits que vous fréquentez, incluant votre propre maison. Même George Orwell n’aurait pas rougi d’inclure cette arme, camouflée en “outil de développement économique” dans son roman de fiction, 1984.

L’agenda pro-5G de nos gouvernements, au Canada

Pour ceux qui croient que le 5G ne concerne que “les autres”, au plan financier, détrompez-vous.

En mars 2018, en votre nom, le ministre canadien de l’innovation, Navdeep Bains, a donné 400 millions de dollars de VOTRE ARGENT (avec le concours des gouvernement provinciaux du Québec et de l’Ontario) pour des “tests du 5G” qui iront enrichir les géants des télécoms.

Ce transfert de richesse du public au privé se fait, justement, en mode “partenriat public-privé”. Le projet porte d’ailleurs le nom officiel de “Evolution of Networked Services through a Corridor in Quebec and Ontario for Research and Innovation (ENCQOR)” si vous voulez en apprendre plus.

Cet argent qui sort de vos poches fait d’ailleurs partie d’un nouveau fonds (libéral, fédéral) de 1,26 milliards de dollars. Comme quoi, vous allez payez très cher pour votre 5G, bien avant d’avoir votre téléphone intelligent 5G entre les mains.

[et_bloom_inline optin_id="optin_1"]

Pin It on Pinterest