Select Page

 

Si vous faites partie des millions de Canadiens qui œuvrent dans un secteur dépendant des exportations, notamment vers les États-Unis, la montée du huard pourrait vous rendre nerveux.

En effet, voici un exemple de la variation du taux de change (avec le dollar américain), observé en un seul mois…

  • Mardi, 21 avril 2009
    80,74 (cents pour 1$US)
    -1,56¢US
  • Jeudi, 21 mai 2009
    87,69 (cents pour 1$US)
    +1,21¢US

Ça fait depuis le 4 novembre 2008 que nous n’avons pas connu un dollar aussi fort.

Avec la baisse du huard aussi bas que 77¢US le 5 décembre 2008 et le 3 mars 2009, pas surprenant qu’autant d’entrepreneurs-exportateurs aient de la difficulté à budgéter leurs dépenses et leurs revenus!

Si vous avez des achats d’équipements à faire aux États-Unis ou à l’étranger, ça peut être plus avantageux maintenant mais pour les milliers d’entreprises qui exportent, ça peut signifier qu’il faudra revoir à la baisse les prix de vente pour demeurer concurrentiels.

Les raisons qui expliquent les hauts et les bas du huard ne font pas l’unanimité.

Certains pensent que la politique d’abaissement à 0,25% du taux de base, à la Banque du Canada, a envoyé des signaux qui favorisentla consommation et donc, une certaines rareté de l’argent (au moment où, bizarrement, les banques sont très frileuses pour les prêts… même si “leur loyer de l’argent” ne leur coûte à peu près rien), ce qui a contribué à faire remonter la valeur du dollar.

D’autres pensent que c’est une conséquence directe de la dette américaine, qui était à quelques 8 trilliards de dollars avant l’arrivée de Barack Obama et qui totalise maintenant quelques 6 à 14 trilliards de dollards DE PLUS (selon les estimés du Congrès ou des experts — il y a tellement de documents secrets qu’on ne sait plus qui a raison ou qui dit la vérité). Cette dette colossale, qui ne pourra vraisemblablement jamais être remboursée tant elle est énorme, fait peur aux détenteurs de devises américaines qui se réfugient ailleurs, notamment en faisant le plein de devises canadiennes. D’où la montée de notre huard.

Dans les faits, il y a probablement une action combinée de plusieurs facteurs, aussi bien économiques que politiques que conjoncturels, qui se combinent afin d’influer à la hausse sur notre devise.

Tags: devise canadienne, huard canadien, dollar canadien, hausse du huard, hausse du dollar, taux de change, dollar us, devise américaine, dumping du dollar us, montée des changes, argent, loyer de l’argent, coût de l’argent, taux de base, banque du canada

Pin It on Pinterest