Select Page

 

Les nouveaux gradués du baccalauréat en enseignement connaissent bien Jean Piaget.

Si vous ne faites pas partie de ceux qui connaissent intimement Piaget, voici quelques informations pour un savoir un peu plus sur l’homme et ses enseignements…

Jean William Fritz Piaget, né le 9 août 1896 à Neuchâtel et mort le 16 septembre 1980 à Genève, est un psychologue, biologiste, logicien et épistémologue suisse connu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie avec ce qu’il a appelé l’épistémologie génétique.

Contrairement à Freud, Piaget considère l’affectivité comme un sous-produit du cognitif, qui est, pour lui, le concept central.

Il détermine des repères dans le développement de l’enfant, à savoir:

  • la représentation;
  • la réversibilité; et
  • l’abstraction.

Il constate que ces repères délimitent des périodes clés du développement (ou dit autrement, des paliers d’acquisition):

  • période sensori-motrice;
  • période pré-opératoire;
  • période des opérations concrètes; et
  • période des opérations abstraites.

Jean Piaget a consacré sa vie à l’explication biologique de la connaissance mais ce n’est pas tout car, dans le principe de la participation active de l’élève, il a pavé la voie vers l’approche scientifique à l’école.

Il y aurait tant à dire sur l’homme qui a travaillé si fort pour établir une sorte d’embryologie de l’intelligence mais ce qu’il faut surtout savoir, c’est qu’une bonne partie du “nouveau programme” du ministère de l’Éducation a été influencé par ses travaux.

Ainsi, les enfants d’aujourd’hui reçoivent un enseignement “progressif” et en parallèle avec les avancées sociales grâce à cet homme qui a, à la fois, marqué son époque ainsi que la nôtre.

Sa contribution (fort considérable, par ailleurs) n’est pas sans critiques mais dans l’ensemble, son approche centrée sur l’enfant valorise ce dernier de manière aussi bien implicite qu’explicite.

Selon Piaget, l’origine de la pensée humaine ne naît pas de la simple sensation et elle n’est pas non plus un élément inné. Elle se construit progressivement lorsque l’individu, et en particulier l’enfant, entre en contact avec le monde. Grâce à ces contacts répétés, l’enfant développe des unités élémentaires de l’activité intellectuelle, appelés schèmes.

Et vous, que retenez-vous des enseignements de Jean Piaget?

Tags: jean piaget, enseignement, approche scientifiques, nouveau programme, québec, éducation, science, connaissances, élèves, enfants, enfance, société, enseignement progressif, problèmes de l’éducation

Pin It on Pinterest