Select Page

 

Alors qu’on se lève typiquement plus tard pendant les vacances d’été, il est tout autrement depuis le premier jour de la rentrée scolaire.

Plusieurs parents ont progressivement préparé leurs enfants à la rentrée en les faisant coucher plus tôt puis, au matin, en les levant au son d’un réveil-matin et non lorsqu’ils terminent doucement leurs rêves.

Ceux qui comparent la fréquentation de l’école à un véritable emploi ont raison de le faire puisque toutes proportions gardées, les efforts devant être investis, dans un contexte ou l’autre, s’avèrent comparables. Il y a même de nombreuses situations où fréquenter l’école, en tant qu’enfant, soit plus exigeant que d’occuper un emploi, en tant qu’adulte, d’où l’importance de respecter les enfants dans ce qu’ils vivent.

Ironiquement, le pire ennemi aux heures de coucher raisonnables, dans bien des foyers, s’avère être la trop grande place que prennent les devoirs.

En contribuant à gruger le temps de sommeil des enfants, les professeurs naïfs qui donnent trop de devoirs s’assurent une classe moins attentive, le lendemain — vous voyez où peut mener cette spirale…

Le bon côté des “levées matinales” tient en ceci que tous les membres de la famille se préparent à leur journée en même temps. Ça stimule habituellement les communications (verbales ou non) et ça soude l’esprit de famille.

Enfin bref, qu’on le veuille ou non, il faut se lever de bonne heure pour ne pas arriver en retard à l’école!

Tags: lever matinal, départ pour l’école, école, temps en famille, de bonne heure, coucher tôt, lever tôt, lever les enfants, réveil-matin, aller à l’école, se rendre à l’école, partir pour l’école, québec, enfants, parents

Pin It on Pinterest